Magrite La condition humaine

Le libéralisme pour les débutants

Le libéralisme expliqué aux débutants

Les libéraux défendent la transparence..

La complexité

C'est donc le fait que chaque personne se spécialise dans son point fort et échange librement le produit de son travail qui nous permet d'avoir du pain pour un prix dérisoire par rapport à nos revenus.
Le boulanger s'est spécialisé dans la fabrication du pain.
L'agriculteur dans la production de blé.
Le camionneur qui a apporté la farine dans la conduite et la navigation jusqu'à la boulangerie.
L'ingénieur dans la conception du camion.
L'agronome dans les nouveaux engrais et les méthodes de travail.
L'ingénieur dans la construction des instruments de l'agronome et le conducteur du train dans le transport de ce matériel.
etc.. Si le boulanger, l'agriculteur, le camionneur, l'agronome, l'ingénieur etc.. avaient chacun essayé de faire le travail de tous les autres pour produire du pain chacun dans leur coin, la baguette aurait été un produit de luxe, voire un produit inexistant.
La coopération, l'avantage comparatif et l'échange libre sont la source de notre prospérité.
La complexité des échanges pour produire une simple baguette est inimaginable, mais c'est cette complexité qui permet d'exploiter au mieux les avantages comparatifs des personnes (ou des régions) pour au final baisser le prix du pain.
Une complexité qui profite aux faibles, aux forts, à la société en général. Une complexité ingérable par une planification centralisée socialiste. Trop d'informations à collecter, trop d'ordres à donner.

"La science économique nous a révélé une grande vérité sur la loi naturelle de l’interaction humaine : que ce n’est pas seulement la production, mais aussi l’échange qui sont essentiels à la prospérité et à la subsistance de l’homme. Sur son île ou sur ses rivages, par exemple Robinson pourrait pêcher du poisson, alors que Vendredi, lui, cultiverait du blé, au lieu que tous les deux s’efforcent en même temps de produire à la fois ces deux denrées. Par l’échange d’une partie du poisson de l’un contre un peu du blé de l’autre, les deux hommes peuvent accroître substantiellement les quantités de poisson aussi bien que de pain disponibles pour tous les deux. Cet avantage commun est rendu possible par deux faits de nature essentiels, deux lois naturelles, sur lesquels toute la théorie économique repose : a) la grande diversité des talents et des goûts parmi les personnes ; et b) la variété des ressources naturelles d’une région géographique à l’autre."

Murray Rothbard-L’éthique de la liberté.

affiche de propagande bolchevique

Tes affiches sont jolies, camarade, mais tu as perdu d'avance.

La gestion de la complexité nécessaire pour produire du pain ou des chaussures bon marché explose complètement les capacités d'analyse de ton comité de gestion collective. Pour relever ce défi, il faut du surpuissant : l'intelligence de millions de personnes se concentrant sur leur environnement immédiat, le libéralisme quoi.

Et ton comité de gestion collective n'est pas plus efficace pour améliorer la vie des plus faibles. En se spécialisant dans leur avantage comparatif, les faibles améliorent leur niveau de vie en échangeant avec les forts, bien davantage qu'en laminant les forts via un gosplan égalitariste.

Mais c'est vrai, le libéralisme n'a pas de comité de gestion collective pour produire des belles affiches exaltantes mettant en avant ses succès.

Le libéralisme offre à chacun la possibilité d'agir sur une petite partie, et de s'émerveiller sur un tout que personne n'a planifié, conséquence de ces millions de petites parties.

Un paysage non planifié ça donne des boutons aux bétonneurs totalitaires.

Mais pour les libéraux, les écolo de la société, qu'il soit bucolique ou grandiose, un paysage social spontané est un plaisir à observer et une source de fierté sur ce que les Hommes libres peuvent accomplir.

Tweet
L'avantage comparatif

L'avantage comparatif est une règle universelle qui ne dépend ni de l'époque, ni du lieu.

Mr plomberie et Mr électricité ont intérêt à se spécialiser dans leur domaine d'excellence et à échanger. Ils se retrouveront tous les deux avec une meilleure plomberie et une meilleure électricité.

La Beauce a intérêt à produire du blé et à l'échanger contre du vin de Bordeaux.
Elle se retrouvera avec davantage de blé et du meilleur vin.

L'Iran a intérêt d'échanger des tapis contre des montres suisses. Il se retrouvera au final avec davantage de tapis et davantage de montres (des suisses en plus, la classe.)

Tout en étant une incontestable source d'enrichissement pour l'Humanité, faibles comme forts, l'échange libre a plusieurs adversaires (et même pas des ennemis proclamés de l'Humanité !)
On trouve pèle mêle des producteurs indélicats, des conservateurs nationalistes, des alter-neomarxistes, des bien intentionnés manipulés et naturellement des politiques démaguos pour exploiter toutes ces voix.

"Partisans de l'affranchissement du commerce, si le sentiment de justice entre pour quelque chose dans vos convictions, levez courageusement le drapeau du Libre-Échange.
Ne cherchez pas de détours; n'essayez pas de surprendre nos adversaires. Ne cherchez point un succès partiel et éphémère par d'inconséquentes transactions. Ne vous privez pas de tout ce qu'il y de force dans un principe, qui trouvera tôt ou tard le chemin des intelligences et des cœurs".

Frédéric Bastiat

Les fréres Daltons

Voici les quatre Dalton du protectionniste, Joe le producteur indélicat, Jack le néo marxiste, William le conservateur patriote et Averell le naïf manipulé.

Ils sont en général plus bêtes que méchants, mais ils attaquent votre liberté, nuisent à la prospérité générale et au bien-être de tous y compris des plus faibles.

En France, nous avons un Lucky Luke de la liberté d'échanger : Frédéric Bastiat. C'est d'abord un vrai économiste. C'est-à-dire un économiste qui ne s'appuie pas sur des équations bidons pour plaquer un vernis scientifique sur des agrégats de choux et de carottes, ni sur du jargon inutile pour expliquer simplement ce qui doit l'être.

Son œuvre date de 150 ans, mais elle n'a pas pris une ride. Elle a été redécouverte par les économistes de l'Ecole Autrichienne qui y ont vu un de leurs précurseurs.

Aujourd'hui les Dalton du protectionnisme se pavanent en permanence sur les plateaux télé, sans héros solitaire et loin de son foyer digne de ce nom pour leur faire face.

Faites une bonne action pour l'intérêt général, le vôtre, celui des plus pauvres : Aidez à couvrir les Dalton de goudrons et de plumes.

Le goudron, c'est les statistiques nombreuses illustrant les avantages de l'échange libre, les plumes c'est l'oeuvre de Frédéric Bastiat.

Frédéric Bastiat, ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas
Tweet
Mutant sanguinaire turbo-libéral Mutant sanguinaire turbo-libéral