Magrite La condition humaine

Le libéralisme pour les débutants

Le libéralisme expliqué aux débutants

Les libéraux défendent la transparence..

Le prix plancher

Le prix plancher, officiellement, c'est l'Etat qui, par la seule force de sa volonté, fixe un prix minimum juste et beau à un bien ou un service. (par exemple certains prix agricoles, les prix des livres, le salaire minimum).

C'est très beau, le paranormal au service du juste et du beau. Malheureusement depuis la pierre philosophale nous savons tous que la création de richesses par simple contact d'une pierre magique ou d'un texte de loi, c'est rare.

L'Etat est totalement incapable de fixer un prix minimum à une catégorie d'échanges. L'Etat ne fixe rien du tout. Il se contente d'interdire l'existence d'échanges de biens ou de services en dessous d'un prix donné.

Cela ne signifie absolument pas qu'il a créé ex-nihilo des nouveaux échanges à un autre prix pour remplacer ceux dont il a empêché l'existence.

"Il n'existe aucun moyen d'élever les taux de salaires pour tous ceux qui désirent gagner leur vie comme salariés, au-dessus du niveau déterminé par la productivité de chaque espèce de travail.
Ce que les cartels réussirent fut simplement de contrebalancer les gains apparents en salaires nominaux, par un relèvement corrélatif des prix intérieurs.
Mais le plus désastreux effet des fixations de salaire minimum — le chômage massif permanent — fut pour un temps évité."

Ludwig Von Mises - Action Humaine

le stade de France

Discours du fin de banquet de l'amicale des hommes politiques étatistes dirigistes français.(Stade de France)

(Voix pateuse) Hic ! Constatant que de nombreuses relations amoureuses ne sont pas satisfaisantes, que ce soit sur un plan d'écoute, de respect, de disponibilité comme sur un plan d'harmonie sexuelle, l'Etat bienveillant a décidé d'interdire toute relation ne garantissant pas une durée minimum de 20 minutes d'écoute sincère par jour, un nombre minimum de 3 bisous par soirée et de 2 coits par semaine. Hic ! (Murmures approbateurs)

Hic ! Cette mesure forcera bien sûr certaines personnes à être célibataires plutôt que mal accompagnées mais c'est dans leur intérêt : L'Etat dispose des critères moyens permettant de déterminer ce qu'est une relation de qualité beaucoup mieux que ne peut le faire chaque personne avec sa propre vision subjective. Hic ! (Murmures approbateurs)

Hic ! Cette mesure est liberticide, mais sacrifier votre liberté à l'Etat, (applaudissements enthousiastes).....MAIS SA-CRI-FIER votre liberté à l'Etat... (Longs applaudissements)..merci.. (longs applaudissements, standing ovation) ...merci..merci... MAIS sacrifier votre liberté à l'Etat, ça aide les plus faibles surtout si on le croit très fort. (applaudissements). Les marabouts africains font la même chose en sacrifiant des poulets depuis la nuit des temps pour le plus grand bénéfice des plus faibles en amour et ça marche. (applaudissements)

Tweet
Le prix plafond

Si les personnes libres allaient de toute manière faire cet échange à ce prix, l'intervention de l'Etat ne sert à rien.

Si l'une des parties ne comptait pas faire l'échange en dessous de ce prix minimum, l'Etat la force soit :
- à renoncer purement et simplement à cet échange. Pour le plus grand dommage des deux parties qui auraient fait l'échange en son absence.
- à payer ce prix, mais en prélèvant des ressources sur d'autres postes de dépenses (qui ne profiteront donc pas à d'autres personnes aussi honorables que celles favorisées par le prix minimum.)
- à réaliser tout de même la transaction mais en passant par le marché noir.

Aider les plus faibles revenus est possible, le faire en fixant un salaire minimum est une absurdité économique. Absurdité dont même les étatistes ont bien conscience puisqu'ils multiplient les passe-droits (stages, emplois aidés en tout genre).

"Son erreur intellectuelle [du salaire minimum] ne consiste pas seulement à confondre une interdiction de travailler avec une garantie de revenu. Elle procède aussi d'un raisonnement mécanique qui nie la réalité des hommes et des emplois en niant leur diversité, ainsi que leur amélioration avec le temps.

L'approche statisticienne des technocrates parle de "travail non qualifié" comme s'il s'agissait d'un matériau indifférencié. Construction intellectuelle triplement choquante qui, en niant trois fois la réalité des personnes, pousse inexorablement l'esprit à accepter leur exclusion de la société des hommes:

a) Elle nie leur existence morale en acceptant cette notion absurde d'une absence de qualification qui leur dénie logiquement toute capacité productive, les rayant par implication de l'espèce humaine.
b) Elle bafoue leur dignité et sape les fondements du Droit en évoquant une rémunération minimum pour cette prétendue absence de qualification.
c) Enfin, elle nie une troisième fois leur être par cette seule notion d'un travail indifférencié. Etre, c'est toujours être quelque chose. Savoir, c'est toujours savoir une chose et pas une autre."

Pascal Salin - Le SMIC la machine à exclure

un concert de rock

..Suite du discours..

Hic ! Cette mesure empèchera les débutants de progresser puisqu'ils n'auront pas de premières expériences. Heureusement l'Etat n'est pas borné. Ce qui est interdit peut devenir obligatoire. (applaudissements) Les jeunes seront donc forcés d'accepter des relations en dessous des critères obligatoires. Ca s'appelle un stage et c'est pour leur bien. (applaudissements)

Hic ! Cette mesure ne créera pas une seule relation de qualité supplémentaire, l'Etat est incapable de les créer. Seules les personnes libres peuvent nouer de telles relations. Mais l'Etat, en empêchant l'existence de relations de mauvaise qualité a fait la moitié du travail. Hic !

Hic ! Si les personnes libres (sifflets) ne sont pas ensuite à la hauteur pour s'entre proposer des relations au niveau des justes critères de l'Etaaaâaat (applaudissements), est-ce la faute de l'Etaaââât ? Hic ! (non ! Non ! Non !)

Hic ! Les personnes rendues célibataires par cette mesure n'ont qu'à s'en prendre aux autres personnes libres (sifflets) incapables de leur offrir des relations répondant aux justes critères de l'Etat. (applaudissements. Vivats.)

Hic ! Cette mesure fera croire aux personnes qui vivent des relations amoureuses égales ou au-dessus des critères minimums, qu'elles le doivent à l'Etat. ('ouiiiii') Tant mieux. Les personnes doivent tout à l'Etat, même lorsque l'Etat n'y est pour rien. Hic ! (applaudissements..standing ovation !!)

Tweet
Mutant sanguinaire turbo-libéral Mutant sanguinaire turbo-libéral