Magrite La condition humaine

Le libéralisme pour les débutants

Le libéralisme expliqué aux débutants

Les libéraux défendent la transparence..

Les altermondialistes

Pour les neo-marxistes pur jus et autres altermondialistes jus approximatif, les objections contre les échanges libres tombent comme la neige en Sibérie ou les bananes au Venezuela.

D'abord par définition, quelque chose de libre, c'est quelque chose qui échappe à la construction par le haut des ingénieurs sociaux soumis à la délibération collective ou à des apparatchiks. Et ça c'est mal.

Ensuite, comme les biens ont une et une seule valeur objective magique (la valeur-travail) il y a forcement un perdant et un gagnant dans un échange. Comme ce sont les plus faibles qui perdent, pour protéger les plus faibles, il faut limiter les échanges libres.

Ces petites obsessions marxistes théoriques n'intéressent pas grand monde, alors les alters ont réchauffé une veille sauce permettant d'obtenir la même phobie anti-liberté d'échanger.

La concurrence entre producteurs est une mauvaise chose puisqu'elle dégrade les conditions de travail et la couverture sociale des employés, voire créée du chômage dans le pays ayant le plus haut niveau de vie. Donc il faut limiter les échanges, ou les taxer.

Pour les libéraux, l'angoisse sur ses conditions de travail et sur l'avenir de son emploi sont parfaitement légitimes, mais l'analyse altermondialiste est basée sur des concepts économiques inexacts et sur une analyse biaisée. Ses remèdes ne peuvent qu'aggraver les choses ou empêcher qu'elles s'embellissent davantage.

"...l'amélioration du niveau de vie de centaines de millions de gens, dont beaucoup vivaient dans la plus grande pauvreté, se devait d'apparaître non seulement comme un progrès, mais aussi comme une aubaine, ouvrant largement les portes à de nouvelles opportunités commerciales. Mais loin de se rejouir de ce développement économique mondial, de plus en plus de responsables en Occident envisagent la croissance économique du tiers monde comme une menace..../... Mais ce scénario est tout à fait trompeur. Lorsque la productivité mondiale croit (comme c'est le cas lorsque les pays du tiers monde rattrapent la productivité de l'Occident), le niveau de vie moyen dans le monde doit progresser car, après tout , le supplément de production doit bien aller quelque part. On en vient naturellement à penser que l'amélioration de la productivité dans le tiers monde se retrouvera dans une progression des salaires du tiers monde, pas dans une régression des revenus dans le premier."

Paul R. Krugman La mondialisation n'est pas coupable.

poisson des grands fonds marrin dans l'obscurité

Certains messages de l'altermondialisme sont des petites lumières sympathiques : la réduction de la pauvreté, l'importance des choix des personnes même lorsqu'ils ne sont pas conformes aux goûts de la majorité, certaines critiques pertinentes sur le rôle et les actions des institutions internationales.

Le problème est que dès que l'on va au delà de cette jolie petite lumière, on découvre rapidement les vieilles dents décrépies du marxisme, la lutte des classes, un constructivisme mondial via des taxes ou des interdits, un étatisme omniprésent, le mépris des droits fondamentaux aux profits d'une liste de droits créances approximative et changeante.

Ces vieilles dents ont déjà fait des méchantes morsures à l'humanité, en la maintenant dans la misère ou en asservissant les personnes libres.

Cela étant, si les libéraux refusent l'autre monde neomarxiste, cela ne signifie pas qu'ils trouvent celui-ci satisfaisant.

Au contraire, sur le respect des droits fondamentaux - sûreté, liberté, propriété-, sur la démocratie, le protectionnisme, les distortions dues à la monnaie, la lutte contre la corruption, les mécanismes permettant de prendre en compte les dégâts environnementaux, le developpement de l'éducation... pour les libéraux, les progrès à l'échelle mondiale à accomplir sont immenses.

Et pour que ces progrès deviennent réalité, il vaut mieux nager vers le haut plutôt que de suivre la petite lumière altermondialiste et ses méchantes dents marxisantes.

Tweet
Mutant sanguinaire turbo-libéral Mutant sanguinaire turbo-libéral