Magrite La condition humaine

Le libéralisme pour les débutants

Le libéralisme expliqué aux débutants

Les libéraux défendent la transparence..

Les huitres chaudes au camembert fondu sont libérales
temple jain

Des deux contrées exotiques que j'ai eu la chance de visiter cette année, l'Inde du Nord et la Normandie, ce n'est pas dans la plus lointaine que j'ai mangé le plat le plus surprenant. J'ai en effet découvert dans un restaurant d'Etretat une spécialité culinaire dont le nom seul fait frémir les âmes sensibles :

Les huîtres chaudes au camembert fondu.
En lisant le menu, j'ai un peu hésité à l'idée de faire souffrir inutilement ces pauvres petites bêtes qui m'ont déjà donné tant de bonheur (et quelques gastros). J'ai même poussé l'hésitation jusqu'à poser la question ridicule entre toutes à la serveuse : « eeuh, est-ce que c'est bon des huîtres chaudes ? » Celle-ci, professionnelle et impassible ne m'a pas répondu comme elle devait en bouillir d'envie : 'non monsieur, c'est dégueulasse, c'est pour ça que nous les mettons au menu.'. Elle m'a simplement précisé poliment mais sans se mouiller qu'en général, les clients appréciaient ce plat. Elle avait raison, je suis client et j'ai apprécié : C'est très bon. Les huîtres normandes vivent très bien cette baignade dans une mer tropicale et le camembert fondu donne une consistance agréable à l'ensemble.
Pour rajouter une connotation polique à cette chronique culinaire un peu déplacée dans un blog politique, je suis obligé de faire très exceptionnellement preuve de mauvaise foi. Ceux que la mauvaise foi indispose (et qui aiment malgré tout la politique..) peuvent donc s'arrêter de lire ici. Vous êtes toujours là ? Je me disais aussi qu'aimer la politique sans un peu de mauvaise foi de temps en temps, c'est surprenant. Bref, si il y avait une philosophie politique de la cuisine comme il y a une philosophie politique de la politique, les huîtres au camembert chaud seraient sans aucun doute libérales.

F. Hayek place au cœur de la doctrine libérale l'ordre spontané et un processus de découverte basé sur les essais/erreurs des entrepreneurs. Contrairement à l'ordre construit, socialiste, ou la toute puissante Raison balaye des phénomènes complexes puis en tire des plans parfaits pour bâtir une société idéale. Ce qui nous amène à l'origine de la spécialité gastronomique du jour. Comment a pu être inventé un plat aussi saugrenu que celui-ci ? Et là, la sentence est sans appel :

Il est totalement impossible qu'un esprit sain ait par la force de la raison pu inventer un plat aussi incongru que les huîtres chaudes au camembert fondu. C'est forcement deux entrepreneurs normands, un éleveur et un ostréiculteur qui à tâtons ont fini par créer les huîtres chaudes au camembert chaud. Ou plutôt trois entrepreneurs :
un éleveur pour le camembert, un ostréiculteur pour les huîtres et un agriculteur pour le calva qui a arrosé abondamment les réunions de travail à l'origine de ce plat. Jamais une commission d'experts constructivistes n’aurait pu construire un plat comme celui-ci. Les huîtres chaudes au camembert fondu doivent forcément leur existence à un phénomène au cœur de la doctrine libérale : le processus de découverte des entrepreneurs, et l'ordre spontané. Vive le libéralisme, vive les huitres chaudes au camembert fondu ! Ah oui, sinon Etretat c'est toujours magnifique.

Tweet
Mutant sanguinaire turbo-libéral Mutant sanguinaire turbo-libéral